Skip to content

Organisation

Les Shifters visent à agir le plus efficacement possible pour la décarbonation de l'économie avec comme fil directeur leurs vision, mission et valeurs.
Au fil des années, passés de quelques dizaines à plusieurs milliers de membres, l'association a cherché à se doter d'une organisation structurée, efficace et décentralisée, tout en assurant l'exigence scientifique et technique qui fait partie de son ADN.
Elle repose aujourd'hui simultanément sur une structure nationale, qui donne les grandes directions de l'action collective avec une répartition en domaines d'action, et sur une structure décentralisée avec les groupes locaux, les cercles thématiques, les initiatives autonomes qui permettent l'épanouissement de l'action de ses membres. L'autonomie des groupes de travail est également visée pour permettre à chacun de participer à l'effort commun en évitant un surpoids hiérarchique.
Pour formaliser l'organisation interne des Shifters, une Charte a été rédigée en 2021 pour permettre à chacun de trouver facilement le socle commun qui sous-tend notre action.

Structure nationale et domaines

Pour garantir la qualité de ses missions, leur constance et leur pérennité, l’association s’est organisée au début de l’année 2020 en domaines en lien avec les ses missions. Chaque domaine est représenté par un administrateur qui assure le suivi des équipes et de leurs travaux, relaie les besoins et participe au développement des activités. Les domaines sont des structures qui traverse l'ensemble de l'association mais visent à travailler de concert entre eux pour l'objectif commun.

On distingue quatre domaines à visée essentiellement opérationnelle :

  • le domaine Débat Public (DP) organise l'ensemble des activités visant à promouvoir la parole et le point de vue du Shift et des Shifters dans l'espace public
  • le domaine Événements Communauté (EVCO) vise à renforcer la communauté et la vie interne des Shifters au travers d'outils, d'événements, de moyens de communication
  • le domaine FOrmation INterne (FOIN) offre des formations gratuites aux Shifters pour que chacun puisse acquérir et renforcer ses connaissances sur les sujets énergie-climat ou le fonctionnement associatif et collaboratif
  • le domaine Teach The Shift (TTS) propose des conférences à destination de publics extérieurs à l'association pour relayer les constats et proposer des solutions décarbonantes

Deux domaines participent à la décentralisation de l'action des Shifters :

  • le domaine Groupes Locaux (GL) coordonne et assiste les Groupes locaux, des collectifs de Shifters, établis sur l'ensemble du territoire français, européen et mondial
  • le domaine Cercle Thématiques (CT) structure la formation de groupes de travail, selon un axe thématique, sectoriel ou conceptuel, et la valorisation de leurs travaux

Enfin quatre domaines soutiennent l'ensemble des actions des Shifters, selon leur spécialité :

  • le domaine Projets (PROJ) encadre et encourage les actions des autres domaines, de groupes locaux, de cercles thématiques ou les initiatives autonomes de Shifters en fournissant un soutien organisationnel et logistique à leur action
  • le domaine Systèmes d’Information (SI) fournit et maintient un système d’information adapté au service de l’association, il est le coordinateur technique de toute mission à composante SI
  • le domaine Trésorerie (TRES) assure une saine gestion financière de l’association et de son budget
  • le domaine Secrétariat Général (SG) est le garant de l'efficacité administrative de l'association et coordonne notamment les travaux du conseil d'administration

 

Groupes Locaux et Cercles Thématiques

Les Shifters ont connu une forte croissante depuis leur naissance en 2014. Leurs activités, initialement parisiennes pour des raisons historiques, ont trouvé de nombreux relais dans les régions et à l'étranger par le développement de Groupes Locaux. Souvent issus de la volonté de Shifters d'agir à l'échelle locale, de rencontrer d'autres citoyens ayant les mêmes intérêts et de participer activement à la vie associative avec un groupe proche, ils sont aujourd'hui une composante essentielle des Shifters et rendent visible l'association à toutes les échelles géographiques.

Le pendant des groupes locaux sont les Cercles Thématiques. Nés en 2021, ces groupes de Shifters visent à se saisir d'un sujet, d'un thème, d'un secteur pour travailler en collectif sur sa décarbonation. Ainsi des groupes Santé, Culture, Finance ont vu le jour et regroupent aussi bien des professionnels du secteur que des Shifters intéressés par le sujet.

L'ambition de l'association est de poursuivre ce travail de décentralisation et de permettre de multiplier, à chaque échelle, les résultats tout en assurant la validité scientifique et technique du contenu, notamment par la validation a posteriori par l'association des travaux de ces sous-groupes.

Projets, groupes et pilotes

En visant l'autonomie des projets, les Shifters souhaitent favoriser l'action de chaque membre qui le souhaite dans un collectif en évitant le poids d'une hiérarchie trop lourde. La plupart des missions de l'association sont ainsi assurées par un groupe de Shifters et souvent coordonnées par un ou plusieurs pilotes, en lien avec le reste de l'association et le domaine. Par exemple, la rédaction de la Newsletter est le produit du travail régulier d'un groupe de 6 Shifters, sous l'impulsion de deux pilotes. Le groupe de travail est l'échelon principal de l'action chez les Shifters mais n'est pas le seul. En 2022, les Initiatives Autonomes ont vu le jour et permettent à un ou des Shifters de lancer tout projet conforme à la charte des Shifters et éventuellement d'en faire valider le résultat par l'association.

 

Coordination

La coordination regroupe l'ensemble des activités d'encadrement et qui permettent de faire le lien entre un groupe de travail et son domaine de rattachement. Les coordinateurs et coordinatrices jouent un rôle essentiel pour assurer le suivi des projets, les demandes de renforts et les échanges entre groupes.

 

Conseil d'administration

Défini par les statuts de l’association, le CA en est l’instance dirigeante. Il est composé de membres bénévoles, élus par l’Assemblée générale de l’association, et de représentants du Shift Project, désignés par celui-ci. Il définit les orientations, les moyens et les feuilles de route de l’association, et veille à leur mise en œuvre. Il arbitre en dernier recours les questions qui n’ont pu être tranchées par les autres instances de l’organisation. En cela, il définit les priorités et le cadre des actions des Shifters. Parmi ses rangs sont désignés les responsables du Bureau Exécutif qui prend et suit les décisions opérationnelles participant à la bonne marche de l'association.

La charte des Shifters est le document interne de référence pour l'organisation de l'association. Elle formalise les structures internes à notre association, les principes qui la régissent et les outils mis à la disposition de ses membres. En cela, elle est un document central dont tout Shifter doit prendre connaissance, et qu’il doit respecter à chaque instant. Fondée sur la vision, la mission et les valeurs de l'association, elle débute par 8 règles d'or de l'association et que voici :

  1. Les Shifters et le Shift Project partagent la même vision sur la réalité du changement climatique anthropique, et sur la nécessité de sortir nos sociétés de leur dépendance aux énergies fossiles.

  2. Dans leurs travaux et leurs communications au nom de l’association, les Shifters rejoignent les messages et les positions du Shift Project. Les Shifters ne communiquent au nom de l’association auprès de personnes extérieures que dans des cadres explicitement définis par l’association ou autorisés par son Conseil d’administration.

  3. Dans leurs échanges, débats et travaux, les Shifters font mutuellement preuve de bienveillance, de convivialité et d’ouverture, dans un esprit de camaraderie.

  4. Dans ces mêmes échanges et travaux, les Shifters appliquent une grande rigueur méthodologique et s’appuient sur les connaissances scientifiques actuelles.

  5. Les Shifters participent à des projets, activités ou travaux en connaissance de cause, en engageant leur disponibilité et leur professionnalisme.

  6. Les Shifters s’engagent à respecter les structures et outils de travail existants de l’association et, dans la mesure du possible, à inscrire leurs actions dans ces structures et outils.

  7. Les Shifters respectent les travaux d’autrui et le patrimoine intellectuel de l’association. En particulier, tout usage qui ne serait pas bénévole doit être autorisé par l’association.

  8. Les Shifters s’engagent à n’émettre aucune information volontairement erronée, et à n’exprimer aucun propos injurieux, raciste, sexiste, diffamatoire ni contraire à la législation en vigueur.